Appel pour un rassemblement national des délégués de laboratoires
Accueil > Motions des laboratoires > Motions des laboratoires

Motions des laboratoires

Articles de cette rubrique


Toulouse, laboratoire des IMRCP - UMR 5623 (Université Paul Sabatier -Toulouse) (06/03/09) (Motions des laboratoires)

vendredi 6 mars 2009 par Admin
Voici la motion de notre laboratoire décidé après un vote à 85% des exprimés et 68% de votants (43 personnes). Le laboratoire des IMRCP - UMR 5623 (Université Paul Sabatier -Toulouse) soutient le mouvement actuel de contestation des réformes concernant l’Enseignement et la Recherche en France. Nous (...)


Rennes, UMR6061 (06/03/09) (Motions des laboratoires)

vendredi 6 mars 2009 par Admin
L’Assemblée Générale de l’UMR6061, réunie le 6 mars 2009 a décidé de répondre à l’appel pour un rassemblement national des délégués de laboratoires L’assemblée générale de l’UMR6061 se prononce pour la restitution des 1030 emplois supprimés au budget 2009, et l ?ouverture de négociations sur un plan (...)


Toulouse - Motions de l’IMT - UMR 5219 (06/03/09) (Motions des laboratoires)

vendredi 6 mars 2009 par Admin
Toulouse - Motions de l’IMT - UMR 5219 Les personnels de l’Institut de Mathématiques de Toulouse réunis en assemblée générale le vendredi 6 mars ont voté les motions suivantes : Motion 1 : Pour 47 - Abstention 3 - Contre 0 Nous refusons l’éclatement du CNRS et demandons l’abandon de toute politique (...)


Toulouse, LISST, Laboratoire Interdisciplinaire Solidarités Sociétés Territoires (UMR 5193) (06/03/09) (Motions des laboratoires)

vendredi 6 mars 2009 par Admin
Motion du LISST à l’occasion du rassemblement national des délégués de laboratoires (Paris, 12 mars 2009) Dans le cadre de la mobilisation pour la défense et l’évolution des organismes de recherche français, le Laboratoire Interdisciplinaire Solidarités Sociétés Territoires (UMR 5193, Toulouse) demande (...)


Lille, LIFL (UMR USTL-CNRS 8022) (06/03/09) (Motions des laboratoires)

vendredi 6 mars 2009 par Admin
Motion AG Personnels LIFL du 06 mars 2009 : Le personnel du LIFL (UMR USTL-CNRS 8022), réuni en Assemblée Générale des personnels, vendredi 6 mars 2009, demande : la restitution des emplois supprimés au budget 2009 (enseignants-chercheurs, chercheurs, BIATOSS et ITA) et l’ouverture de (...)


Gif-sur Yvette, Laboratoire des Sciences du Climat et de l’Environnement, UMR 1572 (06/03/09) (Motions des laboratoires)

vendredi 6 mars 2009 par Admin

Vous trouverez ci-joint la motion votée au Laboratoire des Sciences du Climat et de l’Environnement, UMR 1572. Cette motion a receuilli 79 votes positif et 1 vote négatif.



Lyon, LBBE (Laboratoire de Biométrie et Biologie Evolutive), UMR 5558 (06/03/09) (Motions des laboratoires)

vendredi 6 mars 2009 par Admin
L’Assemblée Générale des membres du LBBE (Laboratoire de Biométrie et Biologie Evolutive), UMR 5558, réunie le vendredi 6 mars 2009, en réponse aux attaques portées aux services publics de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche, et devant l’absence de concertation et la (...)


Orsay, Limsi (06/03/09) (Motions des laboratoires)

vendredi 6 mars 2009 par Admin
Motion votée par l’assemblée générale du LIMSI le 6 mars 2009 Nous, personnels du LIMSI, demandons des réformes correspondant aux vrais besoins de la recherche et de l’enseignement, dans l’intérêt de la société. Nous exigeons l’ouverture de réelles négociations sur l’ensemble de la politique enseignement (...)


Montpellier, IGMM (UMR 5535 CNRS & Université de Montpellier) (06/03/09) (Motions des laboratoires)

vendredi 6 mars 2009 par Admin
L’IGMM (UMR 5535 CNRS & Université de Montpellier) se déclare en lutte pour la recherche et l’enseignement supérieur Les personnels de l’Institut de Génétique Moléculaire de Montpellier signifient leur profond désaccord avec la façon dont les réformes ont été imposées par le gouvernement dans le (...)


Lyon, IPNL (06/02/09, puis 06/03/09) (Motions des laboratoires)

vendredi 6 mars 2009 par Admin

IPNL : ag du 6 mars 2009 : Réponses aux questions posées et extensions

(voir aussi la motion du 6 février 2009 ci-après)

Les AG sont appelées à se prononcer notamment sur :

− la restitution des 1030 emplois supprimés au budget 2009, et l’ouverture de
négociations sur un plan pluriannuel de recrutement permettant la
résorption de la précarité :
Accord clair dans la motion

- le transfert immédiat des crédits 2009 de l’ANR vers les EPST et les
universités pour leur donner les moyens de recruter sur postes statutaires
et de mener une politique scientifique : L’AG trouve la question trop limitée (2009) : le transfert doit
intervenir « le plus tôt possible » (les crédits déjà distribués ou promis
ne pouvant être repris) et être définitifs : l’ANR est une structure qui
ne peut que déstructurer la recherche publique et doit donc
disparaître dans sa forme actuelle. L’ouverture d’un débat sur le rôle,
la structure et les moyens d’une agence nationale qui ne soit pas en
mesure de déstabiliser les organismes et universités est souhaité.

- le refus de l’éclatement du CNRS (qui doit maintenir toutes les disciplines et
assurer la continuité thématique), du découpage de l’INSERM en Instituts,
de la dilution de l’INRA dans un consortium, du transfert des personnels IRD
aux universités, du contrat d’objectifs sans moyens imposé au CEMAGREF et
de la transformation des EPST en simples agences de moyens : Accord clair dans la motion

- l’abandon de toute politique de désassociation et le maintien des UMR
permettant une coopération entre universités et organismes.

− le retrait du projet de contrat doctoral : Accord clair dans la motion

- le boycott de l’AERES et la restitution de l’intégralité de ses prérogatives au
comité national de la recherche scientifique et aux instances scientifiques
des autres organismes pour l’évaluation des équipes et laboratoires.
membres représentant des commissions.
Sur la restitution de ses prérogatives au CoNRS, accord. Le CoNRS est
sollicité pour reprendre son évaluation des unités que l’AERES existe
encore ou pas. Sur le boycott de l’AERES, l’AG s’abstient.

Elles pourront se prononcer également

- sur le boycott des jurys des chaires
Favorable

- le blocage des CA des organismes appelés à entériner les transformations en
cours
Favorable, y compris à l’université

Elles pourront demander aux sections du CoNRS de contribuer à assurer le
suivi de ce mouvement, de soutenir et d’encourager les personnels et les
laboratoires dans ces actions.
La question sous cette forme paraît sans grand enjeu, accord. Il est
également demandé d’envisager une démission symbolique de toutes
les sections CoNRS, des Dus, des responsabilités administratives de
tout ordre,... de façon synchronisée et spectaculaire, en étant clair
que c’est l’effet médiatique qui est recherché, pas la « destruction de
la machine », et en ayant conscience que le gouvernement pourrait
être enchanté d’accepter ces démissions.

L’assemblée générale mandate également ses délégués pour insister
sur la prise en compte des problèmes des personnels les plus fragiles
(précaires, échelles les plus basses) au sein même de cette lutte : il
ne s’agit pas de voir dans la presse : « les chercheurs demandent une
augmentation » (tout en reconnaissant les problèmes liés à la perte
du pouvoir d’achat, et sans prétendre qu’une catégorie ou l’autre
serait « trop payée »), mais bien de clamer qu’on ne saurait soutenir
la recherche publique sans assurer à TOUT son personnel des
conditions de vie dignes et descentes, y compris en cas de maladie ou
après leur départ en retraite. Ce n’est donc pas la valeur du point
d’indice qui est le paramètre mis ici en débat, mais bien des plans
d’intégration, de requalification, et une revision en profondeur des
carrières et rémunérations.



Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 139097

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Motions des laboratoires   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.5 + AHUNTSIC

Creative Commons License